Université de Liège

 Laboratoire de Méthodologie de la Géographie

 Ministère de la Communauté française

 Recherche interréseaux en éducation
sur les compétences terminales en géographie

 Frédérique Delvaux et Christine Partoune
Professeurs de géographie
Chercheures en didactique au Laboratoire de méthodologie de la Géographie
Université de Liège
© août 1999

Les emplettes

Module conçu par Christine Partoune et expérimenté fructueusement à maintes reprises avec des élèves de 16-17 ans.

 Compétences géographiques de référence
- Evaluer les enjeux de la consommation de quelques produits d'usage courant.
- Construire des cartes.

Objectifs
- Prendre conscience de l'impact de l'achat de tel ou tel produit de consommation courante sur les plans environnemental, social, économique et culturel, que ce soit dans l'environnement immédiat ou à l'autre bout du monde;
- Clarifier les mécanismes de choix (confronter des avis contradictoires - clarifier ses valeurs - prendre conscience de ses ambivalences - choisir dans l'incertitude);
- Construire des cartes de référence pour réfléchir à ses futurs choix.

 Pistes
"Après avoir envahis les rues de villes africaines, les sachets plastiques polluent les campagnes et s'immiscent dangereusement dans les cuisines. Au Bénin, les emballages végétaux sains et non polluants essaient de résister." (Internet : Syfia n°110, 15 février 1998)

Matériel
Liste d'achats (une par groupe de quatre élèves).

Préparation : prendre contact avec le (la) gérant(e) d'un magasin proche de l'école : au minimum une superette, idéalement, une grande surface offrant un plus vaste assortiment de produits.

Durée : de 6 à 10 heures

Disciplines concernées : géographie, sciences humaines, sciences sociales, sciences économiques.


Déroulement

Cette séquence peut être envisagée lors du démarrage d'un module ou en guise d'évaluation finale.
1. Au magasin (50 minutes)
2. Pistes de recherche (50 minutes)
3. Recherche (de 2 à 4 heures)
4. Présentation des résultats
(de 1 à 2 heures)
5. Synthèse : comment prendre une décision rationnelle ? (1 à 2 heures)
6. Construction de quelques cartes pour situer sa consommation
7. Bilan
Ressources

 1. Au magasin (50 minutes)
Les élèves sont répartis par groupe de quatre. Ils représentent un ménage qui vient faire ses emplettes. Chaque groupe reçoit une liste des achats à effectuer et l'enseignant leur impose un budget maximal.
Ils ont 10 minutes pour choisir et rassembler les produits. L'enseignant les attend à l'intérieur du magasin, à un endroit convenu, pour vérifier leur panier. Les élèves notent en regard de leur liste le prix et la marque de chaque produit afin de se remémorer leur choix.
Ensuite, l'enseignant leur dit : "Maintenant, on imagine que vous êtes soudain devenus extrêmement soucieux de l'environnement, de votre santé et de la situation des pays du Tiers Monde. Le contenu de votre panier vous satisfait-il ? Vous avez 10 minutes pour le modifier, sans tenir compte de la contrainte budgétaire initiale. Remettez bien à leur place les produits que vous éliminez."
Les préoccupations décrétées par l'enseignant peuvent bien sûr être réduites à une seule ou être différentes ("nature" à la place d'"environnement" - "emploi" - "respect des droits de l'homme, de l'enfant" - "développement durable" - "développement économique régional, national ou européen"...).
Le professeur sera sans doute interpelé au cours de la recherche; il se garde de donner un avis, aidant simplement les élèves à formuler leurs priorités ("Qu'est-ce qui est le plus important pour vous ? Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de tel produit ?")
A leur retour auprès du professeur, les élèves notent les prix, les marques et brièvement leurs critères de choix (pour s'en souvenir au cours suivant).

La liste comporte des produits alimentaires et des produits d'entretien. Elle doit permettre de se poser des questions relatives aux emballages, à l'état (frais, en conserve, en poudre, surgelé, ...), à la nature et à l'origine (géographique, type d'entreprise, ...) des produits.


Exemple :

Budget : 500 francs

yaourt, papier WC, pâtes ou riz, fruits, café ou thé, produit de vaisselle, viande, poisson (ou substitut) , boisson, légumes, oeufs, sucre

 2. Pistes de recherche (50 minutes)
Il s'agit, en un premier temps, d'utiliser l'expérience vécue pour faire émerger des conflits socio-cognitifs qui déboucheront sur des pistes de recherche.
Pour notre part, nous avons opté pour une structuration collective en notant au tableau les interventions des élèves organisées de la manière suivante :

 Critères
Environnement
 Critères
Santé
 Critères
Tiers Monde
 Affirmations

 

  Questions
de recherche

         

L'enseignant transcrit mot pour mot les expressions des élèves.
Au fur et à mesure qu'ils énoncent leurs critères, l'enseignant leur demande d'expliciter leurs croyances : dans la colonne affirmation sont notées les explications données par les élèves; chacun souligne, dans son cahier, celles auxquelles il adhère. En cas de doute ou de conflit, l'enseignant aide les élèves à le traduire en question de recherche (voir exemples ci-dessous).

 Critères
Environnement
 Critères
Santé
 Critères
Tiers Monde
 Affirmations

 

  Questions
de recherche

    Banane Chiquita : produit tropical - En achetant des produits tropicaux, on aide les pays du TM.
- Non, en achetant des pommes du Cap, on soutient un pays où les Noirs sont exploités.
 L'importation de produits tropicaux bénéficie-t-elle aux pauvres du Tiers Monde ?
 Boîte de conserve plutôt que plastique : c'est recyclable     - Le métal est recyclable et recyclé.
- Le plastique est aussi recyclé.
 - Le recyclage existe-t-il en Belgique ?
- Cela sert-il à quelque chose de trier ses déchets ?
- Quel est l'emballage le moins polluant ?
   Botte de carottes : légume frais    - Les légumes frais sont plus riches en vitamines que les conserves.
- Les produits surgelés gardent mieux les vitamines que les frais de quelques jours.
- Dans les conserves, il y a des additifs nocifs.
- Comment se conservent les vitamines dans les diverses situations ?
- Les additifs sont-ils vraiment dangereux pour la santé ?

Il convient de mettre des colonnes d'affirmations et de questions communes aux trois rubriques, pour permettre un décloisonnement des problématiques. Exemple d'interrogation : est-ce mieux d'acheter un ananas frais, non emballé, produit par une multinationale ou des pommes biologiques du pays dans un emballage en plastique ?

 3. Recherche (de 2 à 4 heures)
L'ampleur de la recherche est à déterminer par l'enseignant en fonction du contexte.
Il peut faire rechercher la documentation par les élèves et la compléter ensuite. Il peut aussi escamoter cette phase en amenant un nombre limité de documents, choisis pour leur accessibilité. L'important est que le dossier contienne des argumentations contradictoires.
La sélection des pistes à explorer va également tenir compte du temps disponible (questions très vastes ou assez précises). Toute la classe pourrait aussi se centrer sur un seul produit et en explorer toutes les facettes.

On le voit, la porte d'entrée proposée ouvre d'emblée à des perspectives multidisciplinaires. Toutes les questions ne pourront peut-être pas être traitées. Dans ce cas, veiller à une sélection équilibrée où les questions géographiques suivantes seront abordées : systèmes économiques et sociaux de production et de distribution, flux financiers, consommation des ressources naturelles, impacts économiques, sociaux, écologiques, culturels, politiques, ... ici et ailleurs.

 4. Présentation des résultats (de 1 à 2 heures : maximum 10 minutes par groupe)
Les élèves peuvent présenter le résultat de leur recheche au reste de la classe. Chaque enseignant demandera une présentation selon ses propres exigences.

5. Synthèse : comment prendre une décision rationnelle ? (1 à 2 heures)

1 - Lister les questions générales à se poser à l'achat d'un produit (critères).
2 - Faire quelques synthèses des éléments de connaissance indispensables pour y réfléchir.
3 - Réaliser une carte du monde montrant le circuit de chaque produit. A chaque étape, faire le bilan et attribuer une cote pour chaque critère.
4 - Pour choisir entre plusieurs produits de même nature, réaliser un tableau multicritères afin de repérer quel circuit semble le plus satisfaisant en fonction des priorités définies et compte-tenu des informations trouvées.

Analyse réflexive
Dans notre vie, quelle a été la part de rationalité dans les décisions importantes que nous avons déjà prises ? Qu'est-ce qui nous a décidés, in fine ?
Réfléchir avec les élèves sur nos comportements usuels, comparer l'intérêt et les limites des décisions rationnelles et des décisions intuitives ou affectives, sur la valeur relative qu'on accorde à l'un ou l'autre mode de décision, en fonction des situations et des personnes/des sociétés. Mettre en évidence l'incertitude avec laquelle il faut composer, dans la majorité des décisions importantes, liée au non savoir, même des experts.
Au travers de la discussion, mise en évidence des tensions nouvelles qui résultent d'une prise de conscience, entre plaisir et responsabilité, par exemple. Affiner en construisant ensemble, et pour chacun, une palette d'exemples concrets classés sur une échelle « de l'acceptable à l'insupportable ».

Comment réaliser un tableau multicritères ?
C'est un tableau à double entrée. En ordonnée, les critères de choix, auxquels est assorti un facteur de pondération. Exemple : soit les critères "salaire du producteur", "pollution", "prix", "santé"; selon les priorités de chacun, un poids différent sera accordé à chaque critère - par exemple : 4 - 2 - 1 - 2, ou 0 - 2 - 5 - 1. En abscisse, une colonne pour chacun des éléments entrant dans la comparaison.
En regard de chaque critère, une cote est attribuée à chaque élément. Elaborer la règle de la cotation en choisissant des extrêmes appropriés (de 0 à 10 permettra plus de nuances que de 0 à 3, mais n'est peut-être pas pertinent).
Pour obtenir le score total, multiplier chaque cote par le facteur de pondération et faire la somme des scores pour chaque colonne.

Exemple :
Echelle de cotation de 0 à 5 (0 = tout-à-fait insuffisant; 5 = tout-à-fait satisfaisant)

     Elément 1  Elément 2  Elément 3
 Critères  Poids  cote  score  cote  score  cote  score
 salaire  4  2 8 (4X2)  2  8  5  20
 pollution  2  5  10  1  2  3  6
 prix  1  2  2  3  3  3  3
 santé  2  1  2  5  10  1  2
  Total     22    23    31

 6. Construction de quelques cartes pour situer sa consommation

Des points de repères à l'échelle mondiale
A partir du travail d'élucidation de ce que les élèves considèrent comme important à prendre en compte, leur proposer de construire des cartes mondiales afin de se donner des points de repères. Par exemple, carte des pays où le travail des enfants est généralisé, carte où l'exploitation de la forêt équatoriale conduit à une disparition irréversible de l'écosystème...
Matériel utile : atlas des libertés, rapports d'amnesty international, ...

7. Bilan

Qu'est-ce qui nous manque encore ?
Les élèves peuvent ensuite inventorier les connaissances qui leur semblent être incontournables pour opérer leurs choix de manière plus éclairée. De nouveaux champs à explorer se dessineront sans doute. L'important n'est pas de les explorer en classe, mais d'identifier s'ils ont bien intégré la démarche de recherche pour aller plus loin par eux-même, s'ils ont des idées sur les lieux où s'informer...

Ressources
Ouvrages

- Brouyaux Antoinette, Le consommateur mondialisé, CRIOC, Bruxelles, 1998.
- Carole Crabbé, René De Schutter, Denis Lambert, Christophe Scohier et Benoît Théau, La mode déshabillée, 12 questions sur l'emploi dans la confection textile. Publié par diverses associations, 1998 (disponible chez Oxfam).
- Chine : des Jouets fabriqués dans la douleur. Brochure proposée par Réseau-Solidarité
Cette brochure éditée en novembre 1999 est le fruit d'une enquête menée en Chine par l'Asian Monitor Ressource Center (AMRC), une Organisation Non-Gouvernementale, basée à Hong-Kong, spécialisée dans l'étude et le suivi des conditions de travail dans les entreprises asiatiques. Elle comporte de nombreux témoignages d'ouvrières du jouet de ce pays. A commander ou à imprimer à partir du web.

Sites web
- Billy-globe
: site ludique, interactif et très abondant en informations sur toute une série de produits, réalisé par le Réseau Idée.
-
Clean clothes campaing (campagne pour des habits produits dans la dignité).
- Magasins du Monde - Oxfam. Informations utiles et liste d'autres sites.
- Le site pour la dignité du travail.
- Transnationale : site où l'on trouve un répertoire de multinationales classées par type de produit ainsi que des renseignements intéressants sur les paradis fiscaux (notamment leur localisation sur une carte mondiale).
- Réseau Solidarité : Réseau-Solidarité mobilise l'opinion publique du Nord au service des hommes et des femmes du Sud qui luttent pour leurs droits économiques et sociaux. Propose des actions limitées dans le temps. Informations sur une série impressionnante de situations concrètes et suivi des actions. Accès aux archives jusqu'en 1996.
- Site du Réseau des consommateurs responsables : liste de sites pour une consommation responsable.

- Plateforme pour un commerce équitable.

Outils pédagogiques :
- Banana connection (Entraide et Fraternité, rue du Gouvernement Provisoire, 32 à 1000 Bruxelles; 02/219 19 83)
- Jeu des sacs à papier (voir annexe de la fiche Esclavage)
- Tiers Mondopoly (disponible dans les Magasins du Monde Oxfam, rue du Conseil, 39 à B-1050 Bruxelles - +32 (0)2 512 99 90
- Jeu des cubes, repris dans ITECO (1988), Jouer ensemble pour apprendre, Peuples et Libérations n° 108, Bruxelles.
- "Max's trade game" et "Expo Fairtrade" itinérante - à partir de 16 ans (Max Havelaar asbl, Bd Léopold II, 184 d à 1080 Bruxelles; 02/411 64 62; Info@Maxhavelaaer.be)
- "Question(s) de look" : dossier pour les élèves sur le système Nike (6 p. avec de nombreuses activités), publié par la Fondation Education et Développement (FED, Suisse), organisme regroupant plusieurs ONG suisses. A travers l'exemple des chaussures Nike, il est propose aux élèves de
découvrir les mécanismes de la mondialisation de l'économie mais aussi l'impact que peut avoir le "client" sur le marché mondial.
Adresse pour commander le dossier: charly.maurer@lausanne.globaleducation.ch

Adresses utiles (pour la Belgique) :
Voir memento en début des annuaires (ministères, services aux consommateurs, ...)
- Agenda solidarité et campagne "Vêtement propre" ("Made in dignity") Oxfam (Oxfam, rue du Conseil, 39 à 1050 Bruxelles - +32 (0)2 512 99 90 - (fax) +32 (0)2 514 28 13)
- Amis de la Terre.
- Cefe (Centre d'études et de formation en écologie, rue Basse Marcelle, 28 à 5000 Namur; 081/22 58 48)
- Centre coopératif de la consommation (rue Haute, 28, 1000 Bruxelles - +32 (0)2 500 52 12)
- Centre Régional d'Initiation à l'Environnement (CRIE) "Tournesol-Zonnebloem" (chaussée de La Hulpe, 199, 1170 Bruxelles - +32 (0)2 675 37 30)
- Centre Urbain (place Saint Géry, 24, 1000 Bruxelles - 02/511 66 43)
- CNCD - Opération 11.11.11, quai du Commerce,9 à 1000 Bruxelles
- CRIOC (Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs, rue des Chevaliers, 18 à 1050 Bruxelles; +32 (0)2 547 06 11; crioc_oivo@skynet.be)
- Education-Environnement (Département de Botanique (3ème étage), B22, Sart Tilman, 4000 Liège - 04/366 38 57)
- Greenpeace (rue du Progrès, à Bruxelles - +32 (0)2 201 19 44)
- Institut Bruxellois de Gestion de l'Environnement (IBGE - rue Gülledelle, 200 à 1200 Bruxelles - +32 (0)2 775 75 75)
- Institut d'Eco-conseil (rue Galliot, 20, 5000 Namur - 081/24 11 01)
- Inter-Environnement Wallonie (rue de la Victoire, 26, bte 15, 1060 Bruxelles - +32 (0)2 539 09 78)
- Maison Liégeoise de l'Environnement (rue de la Régence, 36, 4000 Liège - 04/222 19 63).
- Ministère de la Région wallonne, Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement (DGRNE - avenue Prince de Liège, 15, 5100 Namur - 081/32 12 11)
- Réseau Eco-consommation (rue de Montigny, 29, 6000 Charleroi - 071/300 301)
- Réseau IDée Rue Royale, 266, 2e étage 1210 Bruxelles Tél. 02 286 95 70 Fax. 02 286 95 79.
- Solvay (rue du Prince Albert, 33 à B-1050 Bruxelles - +32 (0)2 509 61 11)

Vidéo :
- Autant Savoir de juin 1998 "Made in dignity"
 


Retour sommaire Séquences pédagogiques

Retour sommaire Projet compétences

Webmaster : C. Partoune
Dernière mise à jour : juin 2002