Filtres

Le paysage perçu, ou paysage en tant que représentation mentale qui se forge en nous, tout comme le paysage communiqué, ou paysage en tant que représentation explicite et fragmentaire d'un paysage mental, sont le fruit et témoignent d'un certain nombre de "filtres" propres à chaque individu.

Source : J.-P. Paulet, 2002. Les représentations mentales en géographie, Paris, Anthropos, p. 8.

La métaphore du filtre, empruntée aux lois de la physique, est très couramment utilisée (notamment Belayew et alii, 1995; Brunet, 1974; Paulet, 2002; Schmitz, 1999; Sourp, 1999) et permet de saisir facilement la situation lorsque nous utilisons par exemple une grille de lecture particulière pour décrire ou analyser un paysage. Ces filtres méthodologiques, tout comme les filtres matériels, sont "quelque chose d'extérieur", installé volontairement par "l'observateur", que nous pouvons identifier aisément, critiquer, améliorer.

La métaphore est peut-être un peu moins pertinente lorsqu'on parle du "filtre de nos
émotions", des "filtres sensoriels", .... Pour rester dans le champ métaphorique de l'appareil photographique, l'on pourrait situer les émotions ou notre appareil sensoriel au niveau de la pellicule, d'une pellicule qui serait intimement liée à l'appareil : l'on va saisir plusieurs images avec la même pellicule, et changer de pellicule signifie changer d'appareil, ce qui implique un certain coût, tandis qu'on peut changer de filtre à chaque image.

L'appareil, nous l'avons reçu en naissant et il s'est complexifié au cours de notre vie, mais pour l'essentiel inconsciemment. Toute métaphore comporte évidemment ses limites, mais cette distinction "filtres ­ pellicule sensible-appareil" permet de mettre en évidence le niveau plus ou moins important de conscience de ce qui nous agit, tant dans la perception que dans la communication. Lorsque nous choisissons un instrument, une technique, une méthodologie, nous choisissons un filtre pour percevoir ou représenter le paysage.

 

Belayew D., Caudron T., Dalose P., Delporte T., Jacques C., 1995. Lecture géographique du territoire rural - les outils de la lecture paysagère, Namur, CEFOGEO, FUNDP.

Brunet R., 1974. Espace, perception et comportement, L'Espace géographique, 3, pp. 189-204.

Paulet J.-P., 2002. Les représentations mentales en géographie, Paris, Anthropos, coll. Géographie, 152 p.

Schmitz S., 1999. Les sensibilités territoriales : contribution à l'étude des relations homme-environnement, thèse de doctorat en sciences géographies à l'Université de Liège.

Sourp R., 1992. L'analyse du paysage : une didactique pour la géographie. Thèse de doctorat - Université de Toulouse Le Mirail.

 Retour au conceptogramme


 C. Partoune

Thèse de doctorat en sciences géographiques
Février 2004